Conseil d’administration

Laurent Frey

Président

LFLaurent Frey est diplômé en architecture des universités de Strasbourg et Toulouse. Il obtient un certificat en architecture bioclimatique à l’Université de technologie de Berlin en 1989. Arrivé au Québec en 1991, il est d’abord directeur artistique de MusiquePlus et de MusiMax, puis il déploie ses services dans l’industrie du disque en fondant Iodine, son premier bureau de communication visuelle.

Installé en 2002 dans le Val-Saint-François il est directeur des ventes/marketing de CoopTel qu’il sert ensuite comme consultant en marketing et communication pour évoé! son entreprise de communication visuelle et Web. Son attachement à sa région et à ses citoyens prend la forme d’implications variées et créatives dont : le 100e de Racine, choriste à la Farandole de Racine, administrateur du Centre d’Art de Richmond, cofondateur et président de Héritage de Val-Saint-François pour la protection et la valorisation des patrimoines de la MRC.

 

André Arsenault

Vice président et trésorier

AAScaphandrier de métier, André Arsenault exerce dans le domaine des travaux sous-marins pendant 12 ans. Il fonde l’Association des scaphandriers du Québec, est président de Subdev Canada et oeuvre à titre de directeur de projets chez SPG Hydro International.
Après avoir participé à la reconstruction de la ville de El Asnam en Algérie, il réoriente sa carrière. Il occupe alors plusieurs fonctions à la Commission de la construction du Québec, dont le poste de directeur de l’application des conventions collectives. Membre de l’Ordre des conseillers en relations industrielles agréés, il agit par la suite comme consultant pour l’Association de la construction du Québec et participe ainsi à la négociation de nombreuses conventions. Avant de prendre sa retraite, il veille aux relations de travail sur des chantiers majeurs pour Consolidated Thompson Iron Mines et Cliff Natural Ressource à Fermont. Aujourd’hui, il siège encore à titre d’assesseur sur un tribunal administratif, afin de résoudre des conflits de compétence dans le milieu de la construction.

Après un voyage en voilier de près d’un an avec sa conjointe aux Bahamas, il s’établit dans une maison ancestrale à Richmond. Bénévole, il oeuvre au Centre d’Art et siège au Comité consultatif d’urbanisme municipal.

 

Aude Néron

Secrétaire

ANVioloncelliste de formation, Aude Néron a oeuvré durant 30 ans à la vie musicale et culturelle de sa région natale. Instrumentiste appréciée et professeur dévouée, elle a entre autre contribué à fonder le Quatuor à cordes Bleu et demi, la Session musicale Intermezzo, l’Orchestre de chambre du Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Syndicat de l’Atelier de musique de Jonquière. Comme musicienne d’abord, puis peu à peu comme gestionnaire, elle a gravi tous les échelons de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean jusqu’à en devenir directrice. Ces années trépidantes l’ont amenée à siéger au Conseil régional de la culture, collaborer à la création de la Table de concertation Culture Éducation, du Consortium de promotion des arts et de la culture du SLSJ, ainsi que du Conseil des arts de Saguenay.

Déménagée à Montréal, elle est devenue consultante en gestion culturelle, guidant et accompagnant le développement de divers organismes des arts de la scène de la métropole. Maintenant retraitée, elle se consacre avec bonheur à la réhabilitation d’une vénérable demeure pour accueillir ses proches et amis à Richmond, ville à échelle humaine dont les trésors ne cessent de l’émerveiller.

 

Léo Gaudet

Administrateur

LGLéo Gaudet est dentiste établi à Richmond depuis 2007. Il a quitté la ville avec son époux afin de retrouver une qualité de vie qui ne semble plus exister dans nos grands centres canadiens. La présence du Centre d’art de Richmond a été le fait déterminant qui les emmena à s’investir dans la région. Il a tout de suite pensé qu’une ville qui pouvait maintenir une telle infrastructure culturelle pouvait aussi créer une belle vision de son avenir. Il a depuis fait de multiples rencontres qui confirment que le Val St-Francois désire préserver ses héritages. Il s’est donc associé au groupe de HVSF afin de lutter contre l’ignorance qui mène à la destruction de la beauté qui nous entoure.

 

 

Marcien Gaudet

Administrateur

MDD’origine fransaskoise Marcien Gaudet réside à Richmond depuis 2010. Il est issu d’une famille francophone qui a vécu environs 150 ans en Acadie, 20 ans en exil, 125 ans au Québec, et 115 en Saskatchewan. Ne voulant rompre a cet historique, il tient toujours au francais. Marcien obtient son diplome en ingénierie de l’Université de la Saskatchewan en 1962 et oeuvre depuis à titre de consultant spécialiste surtout en matière d’installations mécaniques de bâtiment. Il est responsable de 1200 projets, dont la plupart en Saskatchewan et en Alberta et ailleurs au pays. Plusieurs de ses projets furent reconnus en primeur par ASHRAE et LEED pour leur performance énergétique et leur apport au développement durable. Son projet du Palais de Justice à Calgary fut distingué par le prix d’excellence de l’Association d’Ingénieurs Conseil. Marcien s’intéresse à la performance de l’envelope du bâtiment et a réalisé une rénovation complète de plusieurs bâtiments. Il est présentement chargé d’un projet dans l’ouest voulant atteindre Net Zéro qui se traduit par une consommation d’énergie moindre que celle que va générer le bâtiment. Son examen comporte toujours une évaluation économique et il soutient que ces efforts sont non seulement une question de responsabilité sociale mais qu’ils sont rentables.

 

Simon Verge

Administrateur

Natif de la vieille capitale, Simon œuvre comme médecin vétérinaire depuis 1988 en Estrie, dans le Centre-du-Québec et en Montérégie en pratique rurale des grands animaux. Il est l’un des associés du Bureau Vétérinaire de Richmond. Il est depuis plusieurs années administrateur et deuxième vice-président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. Père de deux grands enfants, il est aussi impliqué au sein du comité de parents des élèves handicapés et en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage de la Commission scolaire des sommets en appui à la condition de son fils ainé trisomique. Éleveur de chiens bouviers bernois depuis 1991 et de chevaux de sport allemands depuis plusieurs années dans le Canton de Melbourne, il assume la vice-présidence du Regroupement des Eleveurs de Chiens Champions du Québec, la présidence du Club Québécois du Bouvier Bernois et celle du Comité de génétique et de médecine du Club Canin Canadien. C’est lors d’un passage de vie obligé par la vie citadine et d’une marche dans les quartiers anciens de Richmond qu’il eut, en remontant la rue Barlow, un coup de foudre qui le mena à se porter acquéreur en copropriété, d’un duplex tout juste centenaire de la rue Cleevemont, qu’il s’affaire depuis ce temps à rénover. Les besoins de restauration criants de cette rue ancienne et la découverte du Chemin des cantons l’ont amené à s’impliquer peu à peu au conseil d’administration d’Héritage du Val-Saint-François. L’une de ses cordes sensibles est la préservation du patrimoine des arbres anciens et le reboisement en milieu urbain.

 

Pierre Bail

Administrateur

pbAprès avoir étudié aux Université de Montréal et de Lyon II, Pierre Bail obtient un doctorat en géographie physique de l’Université McGill en 1983. D’abord professeur à l’Université de Montréal, il poursuit par la suite une carrière en muséologie, en étant notamment président de la Société d’histoire de Sherbrooke, directeur général de la Maison du Granite et, au Musée de la civilisation à Québec, directeur des expositions historiques et responsables des tournées internationales (2001-2008) et directeur des collections et des Archives historiques (2008-2014). Fortement impliqué dans le Val-Saint-François par son action bénévole, il a co-fondé en 1991 le Centre d’interprétation de l’ardoise dont il est maintenant le président.

 

Bertrand Cloutier

Administrateur

Agriculteur de formation, Bertrand Cloutier s’est consacré à la production laitière pendant près de 20 ans sur la ferme qu’il possède avec sa conjointe Brigitte à Racine. Ses parents étant originaires de Racine et de Richmond, il acquiert très tôt une vision globale du Val-Saint-François, avec quelques accès privilégiés à certaines des très belles maisons ancestrales de Richmond dont sont propriétaires des membres de la famille élargie.
Il a fait partie des conseils d’administration de plusieurs organismes locaux et régionaux et a participé à l’organisation de plusieurs événements racinois au fil des années.
En 1998, un incendie majeur sur la ferme le force à réévaluer ses activités professionnelles et personnelles. Outre le maraîchage biologique, les cultures céréalières et la foresterie sur la ferme, Bertrand s’intéresse par la suite à l’immobilier. Il cultive en parallèle ses talents d’auteur-compositeur-interprète, géobiologiste, artisan en rénovation et globe-trotteur.
La maison de ferme qu’il possède est l’une, sinon la plus vieille du canton d’Ely et, à travers toutes les rénovations et les recherches effectuées à ce jour, il a développé une connaissance profonde de l’histoire de la région et de son patrimoine bâti.